Un nouveau concept : La micro venture

Publié le par Daniel Maniscalco

Chères lectrices et chers lecteurs de Business affaires

Je viens de découvrir un nouveau logiciel de gestion des institutions de micro  finance open source.

Cela me donne l'idée de créer un nouveau concept financier, un nouvel instrument financier :

La micro venture
 
La micro venture est un nouveau concept d'investissement en capital d'amorçage et de développement pour financer les créateurs et entreprises innovantes.

Son objectif  : Fédérer les petits investisseurs, qui ont un profil très proche dans toute l'Europe, selon le Président de la SEB, pour co-créer avec eux de nouveaux véhicules d'investissement, fondés sur le financement des créateurs et entreprises innovantes, qui recherchent moins de 1 millions d'€uros et moins de 5 millions d'€uros, pour créer et développer leur projet et affaire.

En observant, le milieu financier et les investisseurs en capital, les financiers recherchent principalement des affaires selon certains critères de rentabilité rapide, afin de réaliser leurs objectifs financiers.

Comme Michael Milken, en son temps qui l'avait constaté pour les moyennes entreprises aux USA, je pense que les créateurs et entrepreneurs qui sont conseillés et accompagnés par des conseils et des investisseurs dans leurs premières années (de 5 à 7 ans) peuvent générer des flux et rentabilités pertinentes, si leur dimension structurelle d'origine et leur stratégie globale d'entreprise, leur vision marketing, leur éthique, leur stratégie environnementale et sociale est périmétrée, cadrée pour établir et pérenniser leur développement industriel et commercial.

Pourquoi ?

Les créateurs et dirigeants veulent bien rémunérer leurs investisseurs par des plus-values et des dividendesde manière récurrente et attractive, s'ils disposent des fonds propres nécessaires à leur création et à leur développement.

La recherche permanente du profit à court terme exigée par certains investisseurs en capital risque et banquiers nuit à la mise en oeuvre d'une véritable stratégie de déploiement, une création ou une entreprise en création ou en amorçage nécessitant au moins cinq années pour établir de solides fondations.

Redonner l'esprit d'aventure aux petits investisseurs, qui sont estimés à plus de 40 millions en Europe, prêts à s'investir dans l'investissement en capital risque de proximité, car visible et générateur de réelles richesses économiques et financières, d'emplois qualifiés et de cohésion sociale est une source inépuisable pour offrir aux consommateurs comme aux citoyens et aux états, les produits, services et ressources utiles au développement économique et social des nations.

Je souhaite donc créer avec vous cette opportunité et fédérer autour de nous les moyens financiers, les expertises, compétences et talents de femmes et d'hommes dont la vision éthique et humaine apporte un véritable épanouissement individuel et collectif, de nouvelles richesses.

Ainsi, nous pourrions financer les créateurs, entreprises et emplois nécessaires à l'économie du 21ème siècle !

Etes-vous prêt à participer activement par votre argent, votre talent et votre humanité à cette belle aventure de la création et de l'innovation éthique pour créer la richesse, les revenus que vous attendez pour réaliser vos projets personnels et professionnels, améliorer votre qualité de vie, bâtir un capital et un patrimoine financier et des valeurs que vous pourrez partager avec vos proches et les futures générations ?




Publié dans Opportunités

Commenter cet article

Yves Carmeille 10/02/2010 09:21


Bonjour Daniel,
Porteur de deux projets, je souhaiterais avoir plus d'infos sur le sujet.
Bien à vous
Yves


Gaël Genety 24/04/2008 14:50

Bonjour,Ce type de financement m'intéresse énormément.Actuellement avec une idées de création de site web web 2.0 pour le marché du service à la personne. Je n'ai aucun financement de banque car j'ai déjà des petites dettes dû à mes études. j'aimerai plus en savoir.Est-ce que vous pouvez m'envoyer quelques liens pour mieux me rendre contre de ces micro-investissement.Merci Cordialement